Le territoire


Le pays monts et Barrages

Le territoire Monts et Barrages compte une population de 23 184 habitants (Insee 2015). Les trois communes les plus peuplées : Châteauneuf-la-Forêt, Eymoutiers et Saint-Léonard-de-Noblat structurent ce territoire, proposent toute une gamme

de services et forment autant de bassins de vie, étoffés par des pôles secondaires et un réseau de charmants petits bourgs

Situé sur les contreforts ouest de la Montagne limousine, le territoire Monts et Barrages est une zone de contact entre le plateau de

Millevaches (roches granitiques) et le plateau limousin (roches métamorphiques). Ces deux entités géologiques ont façonné les reliefs et induit des paysages vallonnés traversés par la Vienne et ses affluents (le Taurion, la Maulde, la Combade, la Briance) et

une multitude de petits ruisseaux qui structurent l’espace et ont permis aux habitants de ce territoire d’utiliser très tôt la force motrice de l’eau.

 

A l’ouest, une zone de bas plateaux composée de 18 communes, proche de l’agglomération de Limoges et de l’autoroute A20, offre un paysage de campagne-parc où dominent le pâturage, les cultures, les bosquets, les haies et les arbres isolés.

 

A l’est, une zone de montagne de 16 communes aux altitudes comprises entre 500 et 800 mètres, partie prenante du Parc Naturel Régional de Millevaches, est caractérisée par des espaces plus largement boisés. La Maulde aménagée en une succession de 8 barrages a donné naissance à de nouveaux paysages de lacs et de nouveaux usages (baignade, activités nautiques…). Le lac de Vassivière avec ses 1000 ha est emblématique des sites touristiques du Limousin avec son île aux sculptures contemporaines.

 

 

Les caractéristiques majeures du patrimoine bâti se trouvent dans les deux cités d’Eymoutiers et de Saint-Léonard-de-Noblat qui présentent une architecture ancienne groupée autour

de leurs collégiales. Celle de Saint-Léonard est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité au titre des chemins de Saint-Jacques.

Par ailleurs, l’ensemble du territoire bénéficie du label « Pays d’art et d’histoire » attribué par le Ministère de la Culture en 1999.

 

 

 

 

 

Le Mont Gargan (731m), sur la commune de Saint-Gilles-les-Forêts présente un patrimoine naturel remarquable : allée de

hêtres centenaires, lande à bruyères, tourbière…Il est le seul site naturel classé du territoire et est par ailleurs, un site emblématique de la Résistance en Limousin.

 

 

(photo J.J. Chevalier- 2011)

Le pays dispose de 3 cinémas (dans chacune des 3 communes de Châteauneuf-la-Forêt, Eymoutiers et Saint-Léonard-de-Noblat), de lieux de visite de grande qualité : l’Espace Paul Rebeyrolle à Eymoutiers, le Moulin du Got à Saint-Léonard de Noblat (moulin à papier), la Cité des Insectes à Nedde, le Centre d’art et du paysage de Vassivière qui disposent d’équipes professionnelles permettant d’accueillir chacun entre 12 et 16 000 visiteurs par an et de sites plus saisonniers : l’Historail (consacré au chemin de fer) et le Musée Gay Lussac à Saint Léonard-de-Noblat, le Musée de la Résistance à Peyrat-le-Château, l’Espace minéralogique à Eymoutiers.

 

Les savoir-faire traditionnels du territoire comme la tannerie, la porcelaine ou la fabrication  de papier sont toujours présents notamment avec des entreprises labellisées « Patrimoine Vivant ».

 

L’agriculture, principalement développée autour de l’élevage bovin et ovin, se diversifie et offre toute une gamme de productions locales de grande qualité que l’on retrouve sur les marchés locaux ou les marchés de producteurs.

Tour du pays Monts et Barrages en images