Historique


LES Origines DU pays MONTS ET BARRAGES

A l’origine, le Syndicat Intercommunal Monts et Barrages a été créé en 1979 pour regrouper les 32 communes des 3 cantons de

Châteauneuf-la-Forêt, Eymoutiers et Saint-Léonard-de-Noblat. Il avait pour mission de travailler sur des projets de structuration :

  • des activités agricoles (regroupement des Groupements de vulgarisation agricoles (GVA) ) avec la mise en place d’actions de formation, d’actions collectives…
  • des activités touristiques (mise en place des calendriers des animations, création d’itinéraires de randonnée…)
  • des activités forestières (actions de formation, de création de dessertes forestières dans les massifs, de placettes expérimentales…)

 Au fur et à mesure des années, ses missions se sont élargies avec notamment :

  • la mise en œuvre d’actions de valorisation du patrimoine qui aboutira à l’obtention du label « Pays d’art et d’histoire » en 1999, label attribué par le Ministère de la Culture,
  • la prise en compte progressive de l’entretien des principaux cours d’eau et la mise en œuvre aujourd’hui de contrats territoriaux «milieux aquatiques» avec des actions plus globales.

Le Syndicat s’est ensuite inscrit dans le cadre de la Loi d’Orientation pour l’Aménagement et le Développement Durable du Territoire du

25 juin 1999 (LOADT ou loi Voynet) qui a permis d’affirmer la notion de « territoire

de projet » au travers d’une « charte de Pays », cadre fédérateur fixant les orientations de développement pour 10 ans. Une Charte de

développement et d’aménagement durable a été signée en 2004. Cette charte a été le support des différents contrats mis en place sur le territoire avec les partenaires financiers de 2004 à 2014.

 

Qu’est-ce qu’un Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) ?

 

En 2014, la loi de Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles (loi MAPTAM de janvier 2014) a

créé les Pôles d’Equilibre Territoriaux et Ruraux. Les PETR sont constitués d’au moins deux établissements publics

de coopération intercommunale (EPCI) à l’intérieur d’un périmètre d’un seul tenant.

Les PETR sont des syndicats mixtes fermés. Ils mettent en place un projet de territoire dans les 12 mois suivant les élections municipales et communautaires. Il construit le projet de territoire en étroite collaboration avec les communautés de communes qui le composent et les instances consultatives.

 

Il met en place la Conférence des Maires : instance consultative réunie une fois par an qui donne un avis sur le projet de

territoire et les grandes orientations du territoire.

Il met en place le Conseil de Développement : instance informelle regroupant les acteurs professionnels, associatifs représentant les

différentes composantes économique, sociale, culturelle…du territoire.

1979 : le Syndicat Intercommunal

Dès 1979, les élus de Monts et Barrages ont traduit leur volonté de doter leur territoire d'un outil de développement adapté en créant le Syndicat Intercommunal de Monts et Barrages.

Celui-ci a principalement poursuivi des missions dans les domaines de l'agriculture, la forêt et le tourisme. Puis, d'autres actions ont été menées : le logement (OPAH), l'emploi (EREF). Depuis 1999, le territoire bénéficie du label "Pays d'art et d'histoire", contribuant ainsi à la mise en valeur du patrimoine et à son animation.

La charte de pays

Validée en 2004, cette Charte de développement et d'aménagement durable du Pays Monts et Barrages a pour but de revitaliser de façon équilibrée le territoire par le biais de deux objectifs stratégiques :

  • Valoriser de façon durable les ressources locales pour créer des activités et fixr des actif ;
  • Créer les conditions pour retenir et accueillir les habitants.

Neuf axes sont ainsi définis dans cette Charte :

  • Créer et renforcer les conditions pour entreprendre ;
  • Développer une offre de logements adaptée ;
  • Dynamiser la vie inter-associative et l'articuler avec les dispositifs publics ;
  • Préserver et valoriser les milieux et les ressources naturels ;
  • Aménager le territoire de façon équitable et cohérente ;
  • Améliorer la vique au quotidien en adaptant les services aux évolutions du territoire ;
  • Favoriser la participation des habitants au développement de leur territoire ;
  • Affirmer le Pays comme échelle pertinente d'organisation des acteurs touristiques ;
  • Accompagner la démarche de Pays.
Cliquez sur l'image pour télécharger la Charte
Cliquez sur l'image pour télécharger la Charte